Lieux

Le lieu

BorkowskaREc

Joanna Borkowska © Michael Wittbrot

 

Il y a quelque part ce lieu. Il y a cet espace, il y a ce quelqu’un. Ce quelqu’un est un Homme habité, éclairé par son âme. Il est difficile de déchiffrer ses pensées car il écoute plus qu’il ne parle, mais son seul regard peut être réconfortant et sa parole, remplie d’attention et d’amour, inspire ou apaise. En sa présence chacun se sent extraordinaire et désire partager généreusement tout ce qu’il a de meilleur en lui. Ce quelqu’un sait créer un espace merveilleux, celui dont tout le monde rêve, où tout dialogue, échange, gaieté et une perception multidimensionnelle de la réalité deviennent possible. Si nous avons rencontré ce quelqu’un, si nous avons pu pénétrer cet espace, alors ce lieu existe déjà et nous pouvons se rencontrer là-bas à chaque fois que nous le désirons.

 

Joanna BORKOWSKA

Traduction : Natasza Coudert

 

Joanna Borkowska a étudié les sciences politiques dans plusieurs universités : Jagellonne, Oxford et Paul Valéry à Montpellier. En 2004, elle obtint son doctorat de l’Université de Jagellonne à Cracovie en Pologne. Dans ce même lieu, entre 2001 et 2007, elle y donna aussi des conférences sur différents sujets comme l’histoire de la pensée politique et les relations internationales. En 2006, elle publia un livre intitulé : Catharisme : un différend sur Dualisme médiéval. Depuis 2008, elle se consacre entièrement à la peinture. Dès 2009, elle expose au Musée national de Szczecin en Pologne. En participant à la Biennale de Florence, son travail a été exposé simultanément au Centre de Cracovie pour l’art contemporain – Solvay en 2010. Elle a également présenté des projets à deux foires d’art : Art Monaco’ 10 et STEP 09. Ce dernier évènement a eu lieu au Musée national de Leonardo da Vinci de la science et de la technologie à Milan. En 2013, une exposition au JAG Projets à Varsovie lui a été consacrée. Cette année, elle a également participé à une exposition collective à Zurich, en Suisse, organisée par Gigi Kracht. En 2014, artiste en résidence à Matadero Madrid-Contemporary Art Center, elle y réalisa deux projets, Mémoire de pierre et Secrets.  Début 2016, une première exposition rétrospective lui a été dédiée au Musée de Koszalin. On peut aussi trouver son travail dans des collections privées en Suisse, au Royaume-Uni, Japon, Canada,  Etats-Unis et en Pologne.

 

[III 2016]

Sacrum profanum

Passé – présent

Observatoire

Signes du temps